Banniere

L’épistémologie au service de la communication scientifique

3.04.2020

Ce projet entend implémenter une stratégie concertée de lutte contre le fléau qu’est le manque
d’alphabétisation scientifique du public, dont une conséquence consiste en la prolifération de
prises de décisions – individuelles comme collectives – désinformées.
Face à cette menace, il incombe aux scientifiques de réagir. Conscient des limites de l’approche
selon laquelle leur réaction devrait se limiter à des moments de vulgarisation, le projet entend
développer une stratégie plus efficace, consistant non pas à communiquer au public des
morceaux de sciences, mais plutôt à le doter des outils pour apprécier de manière critique les
contenus scientifiques. Il s’agit ainsi d’alphabétiser aux sciences par le biais de l’épistémologie de
la science.
Cette stratégie sera poursuivie dans un moment préliminaire. Avant de pouvoir agir sur le public, il incombe aux scientifiques eux-mêmes d’être en mesure de rendre saillants les aspects
épistémologiques de leur travail, en mettant en lumière toutes ces raisons qui conduisent à rendre
leurs affirmations bien justifiées. À cet égard, le projet entend constituer un laboratoire
pédagogique ayant la vocation de rendre des scientifiques aptes à bien communiquer.

Participants

Prof. Bastien Chopard, Université de Genève, Département de l’Informatique

Prof. Karim Zouaoui Boudjeltia, Université libre de Bruxelles, Laboratoire de Médecine Expérimentale

Prof. Aude Bandini, Université de Montreal, Département de Philosophie