Banniere

Création d’un réseau francophone d’instructeurs en simulation parmi les professionnels de la santé de la mère et de l’enfant et partager une méthodologie de la formation par simulation interprofessionnelle.

8.06.2018

Dans la continuité des projets G3 menés avec le même groupe entre 2014 et 2017, qui a mené à a création d’un
scénario de simulation mère-enfant, et sa mise en application en 2017 avec la création d’une formation de
formateurs à Dakar/Sénégal de 3 jours, le même groupe souhaite poursuivre le projet pour la création d’un réseau
d’instructeurs francophones en simulation Hypothèse de départ : La création d’un réseau francophone
d’instructeurs en simulation parmi nos professionnels de la santé de la mère et de l’enfant, utilisant les principes
de base de la pratique collaborative (modèle TeamSTEPPSTM) ainsi que sa grille d’évaluation du travail d’équipe
validée pour promouvoir un enseignement interprofessionnel en simulation et son évaluation. Méthodologie :
maximiser les opportunités de réseautage au travers du congrès RMEF; poursuivre et encourager le partenariat
avec le Senegal (Dakar) déjà bien établi et l’étendre à d’autres pays émergeants du RMEF à partir du Sénégal;
mettre en ligne (e-learning) notre formation regroupant les contenus d’un cours de base d’instructeurs
(scénarisation, étapes d’une simulation, débriefing) et les fondements de la formation TeamSTEPPSTM. Effectuer
une étude pré-test et post-test pour mieux encore évaluer les besoins de formation et mieux définir la formation
intensive à déployer sur le terrain. Concrétiser ce réseau de collaboration et de formation interprofessionnelle par
l’utilisation de « telesimulation » afin de visionner plusieurs centres, partager des séances de débriefings et
proposer des pistes pour améliorer les compétences transversales (3-4 séances/an).

Participants
Dr Andrée Sansregret, Université de Montréal
Dr Francine Morin, Université de Montréal
Dr Ema Ferreira, Université de Montréal
Dr Elisabeth Van Gessel, Université de Genève
Dr Valery Bogne-Kamdem, Université Libre de Bruxelles
Marie Blondeau, Université Libre de Bruxelles
Patricia Picchiottino, Haute Ecole de Santé (HESGE)