Top menu

LE G3 DE LA FRANCOPHONIE

Frontière(s), identité(s) et représentation(s)

Projet renouvelé en 2015 et 2016
L’objectif de ce programme de recherche est d’analyser les mutations contemporaines des frontières nationales en Europe, ainsi que leurs implications sur les individus vivant de part et d’autres de ces lignes de démarcations. Mêlant les apports de la sociologie, de la science politique, de l’histoire, du droit et de la littérature, ce projet réunit des chercheurs et des professeurs des universités du G-3 autour de trois axes de recherche complémentaires. Le premier axe portera sur la constitution d’un espace européen de « liberté, de sécurité et de justice ». Le deuxième axe se concentrera sur les processus de construction identitaire « à la frontière », dans les espaces transfrontaliers. Une attention particulière sera accordée aux zones frontalières extérieures de l’UE. Enfin, le troisième axe portera sur les évolutions récentes des modalités de représentation politique des citoyens européens « hors des frontières », que ce soit par l’instauration d’un droit de vote « européen » ou par la création de dispositifs propres aux expatriés.

Accéder au groupe de travail collaboratif.

Présentations sur l’avancement du projet:

G3 Frontieres (octobre 2014)

G3 Frontieres (octobre 2015)

G3 Frontieres (mars 2017)

Participants : 

Magdalena Dembinska
UdeM
Page web

Ramona Coman
ULB
Page web

Korine Amacher
UNIGE
Page web

image de décoration

Université de Montréal - Université de Genève - Université Libre de Bruxelles