Top menu

LE G3 DE LA FRANCOPHONIE

Action FGM/C: groupe de travail interuniversitaire d’action sur les mutilations génitales féminines (FGM/C) en Belgique, au Canada, en Suisse et en Afrique

Le projet développe un partenariat de recherche et d’action sur la thématique des mutilations génitales féminines (FGM/C) chez les femmes migrantes de 3 pays « hôte », avec une estimation des cas de : Belgique: 13.112; Canada: 80.000; Suisse 14.700, puis à partager les acquis avec des pays « source ».

La thématique est triple: (i) répondre aux besoins spécifiques des femmes ayant une FGM/C, (ii) éviter que leurs filles ne soient soumises à leur tour à une FGM/C, (iii) améliorer la compréhension et la prise en charge des FGM/C chez les professionnels et dans la population générale.

Les activités proposées contribueront à l’avancement des connaissances scientifiques, mais également à la recherche de solutions pragmatiques immédiates.

Le projet consistera en une analyse exploratoire concernant 5 thématiques: (i) l’implication institutionnelle et les recommandations dans les pays hôtes, (ii) l’expérience des femmes et des professionnels, (iii) le développement d’un module de formation des professionnels, (iv) la préparation d’un essai randomisé de kinésithérapie périnéale, (v) le développement / le renforcement de contacts avec les (des) pays source en Afrique.

Participants :

  • Dr Jasmine Abdulcadir, UNIGE – Médecine
  • Prof Sophie Alexander, ULB – ESP
  • Dr Elise Dubuc, UdeM – Médecine
image de décoration

Université de Montréal - Université de Genève - Université Libre de Bruxelles